AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 fourrure

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: fourrure   Lun 9 Juil - 20:22

Voici quelques tests simples, dont chaque consommateur doit s'inspirer pour distinguer la vraie fourrure de la fausse.

Le toucher : Faire rouler les poils entre un doigt et le pouce.

Vraie fourrure : Sensation de douceur et de souplesse, les poils s'enroulent facilement autour des doigts.
Fausse fourrure : Les poils sont plus rêches.

La vue : Concernant les fourrures faites de poils longs, soufflez sur les poils afin qu'ils se divisent.

Vraie fourrure : Elle est souvent composée de plusieurs couches de poils fins, légèrement bouclés. L'ensemble forme une base épaisse, au travers de laquelle les poils plus longs dépassent. La base est en cuir.
Fausse fourrure : Structure plus simple, les poils sont souvent de même longueur et de couleur uniforme.

Test de l'aiguille : Plantez une aiguille dans la base.

Vraie fourrure : Le cuir résiste, l'aiguille traverse difficilement la peau. Fausse fourrure : L'aiguille traverse la base sans grande résistance.

Test du feu : Tirez avec délicatesse quelques poils et portez-les au dessus d'une flamme.

Vraie fourrure : Brûle de la même manière qu'un cheveu humain, odeur similaire (odeur de corne).
Fausse fourrure : Fond comme du plastique, odeur de plastique brûlé. De petites boules de plastique dures apparaissent sur les pointes.

Ils vendent de la fourrure ici, c'es cruel :

http://www.leboncoin.fr/vi/3220683.htm?ca=18_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:22

Production de fœtus pour la confection de manteaux

Enquête en Ouzbékistan La fourrure des karakuls, agneaux d'Asie centrale, fournit l'astrakan, et Broadtail que l'on retrouve dans bon nombre de vêtements de luxe en occident. L'âge des peaux, utilisées par les fabricants pour confectionner des pièces de vêtement varie en fonction des besoins de la mode (jusqu’à Trente agneaux pour un manteau). Certains habits demandent des animaux prématurés "qu'on extrait du ventre de la mère" des fœtus âgés de cinq jours, d'autres de quinze. De façon diverse, la mère est tuée et éventrée pour en extraire le fœtus à la fourrure soyeuse. Une des techniques populaires consiste à égorger la brebis porteuse et à lui tordre le cou jusqu'à ce que sa tête soit arrachée. On laisse ensuite le bébé s'asphyxier à l'intérieur de l'utérus de la mère avant de l'en extirper pour s'approprier sa peau. Parmi les couturiers (Designers) et compagnies qui utilisent de la fourrure appelée Astrakan, Karakul et Broadtail :

Valentino
Gianni Versace
Christian Dior
Dolce & Gabbana
Givenchy
Gucci
Kenzo
Karl Lagerfeld (for Fendi)
Yves Saint Laurent
Jean Paul Gaultier
Karl Lagerfeld
Ralph Lauren
Miuccia Prada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:23

News du 15 janvier 2007 : GAIA indique que certains de ses collaborateurs sont encore tombés sur un dépôt clandestin de peaux de moutons, abandonné au pied d'un arbre sur la Stuivenbergplein à Anvers. GAIA en a informé la police. Selon l'association, les contrevenants ne sont pas suffisamment poursuivis par les parquets, ce qui donne l'impression que l'abattage illégal à domicile peut être réalisé en toute impunité. GAIA a aussi protesté auprès du rédacteur en chef du journal télévisé de la RTBF contre la désinformation dans un reportage sur la Fête du Sacrifice, diffusé dans le journal du soir le samedi 30 décembre 2006. Le reportage montrait un Musulman s'apprêtant à abattre deux moutons dans son jardin. La voix-off précisait que la pratique à domicile était autorisée avec l'obtention d'une dispense émanant des autorités locales. Selon GAIA, l'information est fausse.

News du 16 janvier 2007 : Les agents de la propreté publique bruxelloise ont ramassé 534 peaux de mouton après la fête du sacrifice qui s'est tenue le 30 décembre dernier, soit "un chiffre comparable à celui de l'an dernier", selon le cabinet du secrétaire d'Etat en charge de la Propreté, Emir Kir. Ce résultat semble indiquer que le nombre d'abattages à domicile, interdit, n'a pas diminué. Un peu plus d'un millier de moutons ont été abattus dans les sites d'abattage de Bruxelles, Molenbeek, Schaerbeek et Anderlecht.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:23

La fourrure rime avec torture

Autrefois, les humains se couvraient de la peau des animaux par pure nécessité. Maintenant, les humains se couvrent de la peau des animaux par pure vanité. Aujourd'hui, la fourrure est à la fois socialement et moralement inacceptable. Si vous ne voulez pas que des animaux soient gazés, électrocutés, trappés ou étranglés, n'achetez pas de manteau de fourrure. Si vous aimez les animaux, ne portez pas de fourrure. Chaque seconde, un animal meurt pour la mode. C'est la réalité désastreuse qui se cache derrière la façade élégante du commerce de la fourrure. Chaque hiver, environ 35 millions de mammifères magnifiques et intelligents sont massacrés uniquement à cause de la fourrure qu'ils portent sur le dos. C'est l'équivalent d'un animal qui meurt chaque seconde, chaque jour de l'année, après avoir enduré des souffrances atroces et inutiles. Animaux pris au piège pour leur fourrure. Des millions d'animaux sauvages sont encore pris au piège chaque année pour satisfaire aux demandes du commerce de la fourrure. Un grand nombre de ces animaux sont attrapés au moyen de pièges à mâchoires d'acier qui emprisonnent les pattes des animaux, un dispositif si cruel que son utilisation a été interdite dans toute l'Union européenne. Chaque année, plus d'un million d'animaux sont pris au piège au Canada. Les ratons laveurs, les ours, les loups, les belettes, les moufettes, les cougouards, les visons, les écureuils, les castors, les coyotes, les lynx, les renards, les blaireaux, etc. Les otaries font partie des espèces traquées par les trappeurs.

Une fois pris au piège, les animaux essayent désespérément de s'échapper. Leurs dents sont brisées dans leur tentative désespérée de gruger les mâchoires d'acier qui les emprisonnent. Certains animaux rongent même leurs pattes emprisonnées. Les trappeurs appellent ceci "l'arrachage". Le piège ne fait pas la distinction entre les animaux et un grand nombre d'animaux non recherchés sont pris au piège. Leur fourrure n'a pas de valeur commerciale pour les trappeurs qui les désignent par "rebuts". Une tentative récente de l'Union européenne pour interdire l'importation de certaines fourrures de pays qui utilisent encore les pièges à mâchoires d'acier a été annulée par la Commission européenne du commerce après des menaces du gouvernement canadien. 80% des Canadiens sont opposés à l'usage du piège à mâchoires d'acier pour attraper les animaux mais seulement la moitié de la population est consciente du fait que ce dispositif est toujours utilisé. L'une des manières particulièrement horribles dont les animaux sont attrapés est au moyen de pièges sous l'eau. Ces dispositifs de noyade forcée sont fréquemment utilisés pour attraper les castors et les rats musqués.

Les castors sont bien adaptés à la vie en milieu aquatique et il peut leur arriver d'être immergés pendant au moins 25 minutes avant de trouver la mort, dans des efforts désespérés pour s'échapper. L'élevage des animaux pour leur fourrure : Les toutes dernières statistiques indiquent que presque 30 millions de visons et renards sont encore élevés et tués dans des fermes d'élevage d'animaux à fourrure chaque année purement pour leur peau. Le Danemark est en tête des pays producteurs de peaux de vison (plus de 10 millions de visons sont élevés dans ce pays chaque année) tandis que la production des peaux de renard est dominée par la Finlande qui fournit 2,5 millions au niveau mondial qui a totalisé 4,45 millions en 1997. La vie dans les usines d'élevage des animaux à fourrure est lugubre, les animaux sont à l'étroit, mal nourris et leur vie est courte. Ils sont nés au printemps et massacrés au mois de novembre/décembre suivant, juste après leur première mue, lorsque leur fourrure est de toute beauté et que les imperfections ont disparu. Les animaux dans les fermes d'élevage sont enfermés dans des rangées de cages grillagées avec pour certains l'accès à une boîte en guise d'abri. Une cage typique abrite deux ou plusieurs visons et mesure seulement 75 x 30 x 38 cm de hauteur, tandis que la cage des renards fait 108 x 113 x 72 cm. Dans leur habitat sauvage, les visons défendent des territoires pouvant couvrir jusqu'à 9 hectares tandis que les renards arctiques sont réputés pour couvrir un territoire situé entre 800 et 6000 hectares dans leur toundra native.

En Grande-Bretagne, le Comité pour la Protection des Animaux de Ferme décrit les visons et les renards comme des "animaux sauvages essentiels" et tous les experts objectifs sont d'accord sur le fait que garder ces animaux dans de telles conditions est tout à fait impropre et même cruel. Ces conditions d'existence horribles donnent à des animaux intelligents et curieux à l'origine comme les visons et les renards un comportement stéréotypé, avec pour caractéristiques l'automutilation et même le cannibalisme. Les animaux élevés dans les fermes d'élevage pour fourrure sont tués en les gazant (habituellement avec de l'oxyde de carbone provenant de tuyaux d'échappement), en leur brisant le cou, par électrocution (en posant des électrodes sur la gueule de l'animal, avec insertion dans le rectum) ou par injection létale. Beaucoup d'autres animaux sont utilisés dans le commerce de la fourrure : Il y a par exemple la fourrure de Karakuls - agneaux d’Asie centrale qui fournissent l’astrakan. Les moutons ont une peau de laine très touffue et toute droite tandis que les agneaux naissent avec une peau dont le poil est tout brillant et à fines bouclettes. Pour obtenir la peau de Karakuls, les agneaux doivent être tués et dépiautés rapidement après leur naissance. Cela se passe généralement dans les 48 heures. Les animaux ont la gorge tranchée. Même si la viande est utilisée, ce sont les peaux de Karakuls exportées en Occident qui rapportent une fortune aux éleveurs. La fourrure des foetus est également très recherchée et ces agneaux mort-nés proviennent de brebis enceintes égorgées dans les l5 derniers jours de leur gestation; les foetus sont extraits du ventre de leur mère et leur fourrure est prélevée. Un manteau de brebis Karakul peut valoir l2 000$ - Un manteau d’agneaux mort-nés " Broadtail " plus de 25 000$ - Ces peaux se retrouvent non seulement dans des manteaux, mais aussi comme pantalons, jupes et garnitures de vêtements "Haute Gamme " vendus entre autres chez Karl Lagerfel, Ralph Lauren, et Zuki. Au total, 4 à 5 millions d’agneaux ont la gorge tranchée pour alimenter ce commerce et ce chiffre ne tient pas compte des brebis enceintes sacrifiées. Les pays qui achètent le plus ces produits, sont la France, l’Allemagne et les Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:23

Le terrible commerce de la fourrure de chiens et de chats en Chine

"Le meilleur ami de l'homme" tué pour sa fourrure? Non, ce n'est pas qu'un mauvais rêve. Récemment, PETA Allemagne a mené une enquête secrète sur le commerce de la fourrure de chats et de chiens en Chine et peut vous montrer ce que l’industrie de la fourrure essaie désespérément de vous cacher. Même nos enquêteurs les plus endurcis ont été horrifiés lorsqu’ils ont découvert que des millions de chiens et de chats en Chine sont assommés à coups de gourdin, pendus, saignés à mort et étranglés avec des fils de fer, afin de "garnir" divers articles de décoration, des manteaux ou des blousons. Les étiquettes de ces fourrures sont souvent erronées, comme c'est le cas pour la fourrure d'autres animaux ; ces fourrures sont exportées dans différents pays partout dans le monde, y compris vers la France et d’autres pays européens, afin d'être vendues à des clients ignorants. Puisque les étiquettes de fourrure de chats et de chiens sont souvent faussées, en achetant de la fourrure, vous ne pourrez jamais savoir ce que vous portez réellement.

Le marché d’animaux en Chine

"PETA Allemagne s'est rendu sur un marché d’animaux du sud de la Chine et y a trouvé des chats et des chiens entassés dans des cages minuscules. De toute évidence les animaux étaient épuisés. Certains d'entre eux avaient fait la route depuis plusieurs jours, transportés dans des cages en grillage, sans eau ni nourriture." Vingt chats étaient entassés dans une seule cage. Dans des conditions déplorables, les animaux sont transportés à travers tout le pays ; nos enquêteurs ont vu des chats morts sur les cages, des chats et des chiens mourants à l’intérieur des cages ou avec des blessures ouvertes. Certains animaux étaient léthargiques ou apeurés ; d’autres, devenus fous à cause de l’enfermement et du stress, se battaient entre eux. Jusqu'à 8000 animaux vivants par camion sont transportés dans des cages entassées les unes sur les autres, se cassant les pattes. De nombreux animaux que nous avons vus avaient toujours leur collier, ce qui signifie qu’ils avaient une famille qui les aimait et s’occupait d’eux, mais qu’ils avaient été enlevés. Vous pouvez aider : Ecrivez une lettre à l’ambassadeur de Chine et demandez-lui d’établir une loi pour la protection animale en Chine, pour que la torture de chiens, de chats et d’autres animaux cesse.

Mr Zhao Jinjun
Ambassade de Chine
11, avenue George V
75008 Paris
01 47 23 36 77
01 47 20 24 22 (fax)
chinaemb_fr@mfa.gov.cn

Sur ce site, il y a une vidéo sur la fourrure de chines et de chats : http://www.les-blogues.com/Nynespace/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:24

Alors que les marques Selfridges, Harvey Nichols, Polo, Ralph Lauren, etc., ont définitivement exclu la fourrure véritable de leurs collections, Burberry persiste dans la cruauté. Intervenez : Faites un copier collé de ce mail en anglais et envoyez- le par -e-mail à : angela.ahrendts@burberry.com.

ou par courrier à cette adresse. utlisez les timbres qui coûtent 55 centimes d'euros:

Angela Ahrendts, CEO
Burberry Group PLC
18-22 Haymarket
London SW1 4DQ
ANGLETERRE

Parlez- en à vos amis, à vos connaissances, à un maximum de gens et dites à chauqe personne que vous connaissez d'envoyer cette lettre à Bruberry.

Letter to Burberry

Sujet : Stop Torturing Animals!

Corps du message :

I was shocked to learn that Burberry continues to use real fur in its designs. There is nothing fashionable or elegant about how animals are killed in the fur industry. Animals on fur farms spend their entire lives confined to cramped, filthy wire cages. Fur farmers use the cheapest and cruellest killing methods available, including suffocation, electrocution, gassing and poisoning.

I am disappointed that Burberry is promoting such outdated cruelty to animals when luxurious cruelty-free materials are readily available. Whether it comes from minks, foxes, raccoons, chinchillas, beavers, rabbits or lynxes, fur always looks best on its original owner. I refuse to buy anything from Burberry until it removes fur from its collection.

Ceci est la traduction en français pour ceux qui ne parle pas anglais:

Traduction : Lettre à Burberry

Sujet : Arrêtez de torturer les animaux !

Corps du message :

Je suis très déçu(e) de savoir que Burberry persiste à promouvoir l’usage de la vraie fourrure, synonyme de cruauté pour les animaux, alors que d’autres matières haut de gamme et non cruelles sont disponibles. Il n’y a rien de chic ni d’élégant dans la manière dont sont traités et tués les animaux par l’industrie de la fourrure. Les animaux de ces élevages passent leurs vies entières dans des cages métalliques sales et surpeuplées. Les méthodes de mise à mort les plus employées sont les moins coûteuses et les plus cruelles : strangulation, électrocution, asphyxie et empoisonnement.

Qu’elle provienne de visons, de renards, de ragondins, de chinchillas, de castors, de lapins ou de lynx, la fourrure n’appartient qu’à ses propriétaires d’origine. Je refuserais d’acheter quoi que ce soit de chez Burberry tant que la fourrure ne sera pas bannie de ses collections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:25

Je ne connais pas le magasin Burberry. Je n'y suis jamais allée mais ils y vendent de la fourrure donc je ne m'acheterai jamais de vêtements là- bàs. Heusement que je ne connaissais pas ce magasin avant, car sinon, je m'y serai peut- être acheté des vêtements en fourrure dans le temps où je ne savais pas ce que c'était la fourrure. N'achetez jamais de vêtements là- bàs car la fourrure, c'est cruel et on peut très bien la remplacer par de la fausse fourrure. A bat la fourrure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:26

Demandez à ETAM de renoncer à a fourrure. ETAM est un magasin de vêtements qui existe en France. Demandez au patron d’Etam Richard Simonin de bannir l’usage de toute fourrure dans ses collections et d’instaurer une politique anti-fourrure permanente. PETA a demandé à cette compagnie de suivre l’exemple de ses concurrents Promod, Camaïeu, Zara et La Redoute (entre autres) qui ont instauré cette politique mais Etam refuse toute discussion sur le sujet. Etam sait toute la souffrance impliquée dans un manteau, un chapeau ou un sac garni de fourrure véritable. Pourtant, la compagnie continue de promouvoir et de vendre cette fourrure. contactez Richard Simonin, le directeur d’Etam, pour lui faire savoir que vous n’achèterez plus rien chez Etam tant qu’il n’aura pas pris la décision de renoncer à la fourrure.

Richard Simonin, directeur
Etam Développement
57-59, rue Henri-Barbusse
92110 Clichy
Tél : 01 55 90 70 70
Fax : 01 55 90 70 01

Sur ce site, il y a une vidéo sur la fourrure :
<embed src="http://www.furisdead.com/swf/fur-is-dead-psa.swf" quality="high" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" type="application/x-shockwave-flash" width="240" height="180" allowScriptAccess="always"></embed>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:26

Jean-Paul Gaultier : 30 ans de cruauté envers les animaux.

Jeau- Paul est un couturier et styliste français. Tous les ans, des millions d'animaux trappés pour leur fourrure, sont étranglés, battus, écrasés à mort ou noyés. Certains de ces animaux, parents, désespérés de ne pouvoir retourner auprès de leurs petits, vont jusqu'à se grignoter la patte prise au piège pour se libérer. Ils mourront un peu plus tard de leurs hémorragies, de la gangrène ou de la prédation. Les élevages d'animaux à fourrure : Les animaux passent leur vie dans des cages métalliques souillées et surpeuplées. Des militants anti-fourrure ot manifestés dans la boutique de Jean-Paul Gaultier à Paris, en France. Ecrivez ou téléphonez à Jean-Paul Gaultier pour lui demander d’abandonner l’usage de la vraie fourrure :

Jean-Paul Gaultier (SA)
325, rue Saint-Martin
75003 Paris
Téléphone : 01 72 75 83 00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:26

Des mesures vont être prises pour l'interdiction de la fourrure

Le 20 novembre 2006, la Commission Européenne a présenté une proposition de règlement, première concrétisation de son " plan d'action pour la protection et le bien-être des animaux " qui prévoit, notamment, d'interdire le commerce des peaux de chats et de chiens dans tous les Etats membres de l'UE. L'application de l'interdiction du commerce des fourrures de chats et de chiens nécessitera des méthodes de détection efficaces permettant de distinguer ces fourrures de celles des autres animaux, même en cas de traitement ou de teinture préalable. Plusieurs États membres ont recours à des méthodes efficaces pour détecter la présence de fourrures de chats et de chiens sur leurs marchés (par exemple la spectrométrie de masse, les analyses d'ADN, etc.). Le 16 novembre 2006 la Belgique a voté à l’unanimité un projet de loi visant l’interdiction de commercialisation et de production de fourrure de chat et de chien. Le projet devrait être promulgué prochainement. La Belgique rejoint alors l'Italie, la France, l'Estonie, la Grèce qui interdisent déjà l'importation et le commerce des peaux de chiens et chats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:27

L’industrie chinoise de la fourrure

Des milliers d'animaux sauvages sont détenus en batterie avant de subir une mort brutale. La fourrure est une énorme industrie. Toute une chaîne d'acteurs commerciaux en tire profit : éleveurs, agriculteurs, exportateurs, importateurs, grossistes, détaillants, boutiques, grandes surfaces et maisons de couture. Les créateurs de mode ont proclamé que les garnitures en fourrure étaient chic et tendance. Au lieu de manteaux complets, la fourrure orne maintenant tout, des chaussures, des parkas, des manteaux. Il y a beaucoup de vêtements pour enfants en fourrure. Il est estimé que la Chine produit, chaque année plus de 1,5 million de peaux de renard et approximativement le même nombre de peaux de chien viverrin. Les autres espèces communes produites en Chine incluent les visons, les chiens et les chats. La Chine inonde le marché de la fourrure avec ses articles. Ces animaux vivent dans des conditions horribles et la façon dont ils sont mis à mort est atroce. Ces pratiques sont intolerables au 21 ème siècle. Les chiens, les chats et les animaux sauvages sont détenus et abattus dans des conditions atroces. Des enquêteurs de la Société suisse de protection des animaux (PSA) et de East International ont visité de nombreuses fermes de la province de Hebei. Le nombre d'animaux détenus dans ces lieux varie entre 50 et 6000. La méthode d'abattage consiste à étourdir l'animal en lui assénant des coups répétés à la tête ou en le balançant sur le sol, tête la première. L'écorchage au couteau commence par le ventre, tandis que l'animal est suspendu par ses pattes arrière à un crochet, la tête en bas. De très nombreux animaux restent pleinement conscients durant ce traitement. Ils luttent désespérément, tentant de se défendre, jusqu'à la fin

Pour signrer cette pétition contre la fourrure, allez sur cette page : http://www.fourrure-asie.info/petition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:27

Des mesures vont être prises pour l'interdiction de la fourrure

Le 20 novembre 2006, la Commission Européenne a présenté une proposition de règlement, première concrétisation de son " plan d'action pour la protection et le bien-être des animaux " qui prévoit, notamment, d'interdire le commerce des peaux de chats et de chiens dans tous les Etats membres de l'Union Européenne. L'application de l'interdiction du commerce des fourrures de chats et de chiens nécessitera des méthodes de détection efficaces permettant de distinguer ces fourrures de celles des autres animaux même en cas de traitement ou de teinture préalable. Plusieurs États membres ont recours à des méthodes efficaces pour détecter la présence de fourrures de chats et de chiens sur leurs marchés (par exemple la spectrométrie de masse, les analyses d'ADN, etc.). Le 16 novembre 2006, la Belgique a voté à l’unanimité un projet de loi visant l’interdiction de commercialisation et de production de fourrure de chat et de chien. Le projet sera promulgué prochainement. La Belgique rejoint l'Italie, la France, l'Estonie, la Grèce qui ont interdit l'importation et le commerce des peaux de chiens et chats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:28

° 442
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
DOUZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 28 novembre 2002.
PROPOSITION DE LOI

visant à interdire la commercialisation des peaux de chiens et de chats, des produits manufacturés en étant issus ainsi que différentes activités en amont et en aval de celle-ci.
(Renvoyée à la commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire, à défaut de constitution d'une commission spéciale dans les délais prévus par les articles30 et 31 du Règlement.)

PRÉSENTÉE
par Mme GeneviÈve PERRIN-GAILLARD,
M. Jean-Marc AYRAULT
et les membres du groupe socialiste (1) et apparentés (2),

(1) Ce groupe est composé de : Mme Patricia Adam, M. Damien Alary, Mme Sylvie Andrieux, MM. Jean-Marie Aubron, Jean-Marc Ayrault, Jean-Paul Bacquet, Jean-Pierre Balligand, Gérard Bapt, Claude Bartolone, Jacques Bascou, Christian Bataille, Jean-Claude Bateux, Jean-Claude Beauchaud, Éric Besson, Jean-Louis Bianco, Jean-Pierre Blazy, Serge Blisko, Patrick Bloche, Jean-Claude Bois, Daniel Boisserie, Maxime Bono, Augustin Bonrepaux, Jean-Michel Boucheron, Pierre Bourguignon, Mme Danielle Bousquet, MM. François Brottes, Marcel Cabiddu, Jean-Christophe Cambadélis, Thierry Carcenac, Christophe Caresche, Mme Martine Carillon-Couvreur, MM. Laurent Cathala, Jean-Paul Chanteguet, Michel Charzat, Alain Claeys, Mme Marie-Françoise Clergeau, MM. Gilles Cocquempot, Pierre Cohen, Mme Claude Darciaux, MM. Michel Dasseux, Mme Martine David, MM. Marcel Dehoux, Michel Delebarre, Jean Delobel, Bernard Derosier, Michel Destot, Marc Dolez, François Dosé, René Dosière, Julien Dray, Tony Dreyfus, Pierre Ducout, Jean-Pierre Dufau, Jean-Louis Dumont, Jean-Paul Dupré, Yves Durand, Henri Emmanuelli, Claude Evin, Laurent Fabius, Albert Facon, Jacques Floch, Pierre Forgues, Michel Françaix, Jean Gaubert, Mmes Nathalie Gautier, Catherine Génisson, MM. Jean Glavany, Gaëtan Gorce, Alain Gouriou, Mmes Élisabeth Guigou, Paulette Guinchard-Kunstler, M. David Habib, Mme Danièle Hoffman-Rispal, MM. François Hollande, Jean-Louis Idiart, Mme Françoise Imbert, MM. Serge Janquin, Armand Jung, Jean-Pierre Kucheida, Mme Conchita Lacuey, MM. Jérôme Lambert, François Lamy, Jack Lang, Jean Launay, Jean-Yves Le Bouillonnec, Mme Marylise Lebranchu, MM. Gilbert Le Bris, Jean-Yves Le Déaut, Jean-Yves Le Drian, Michel Lefait, Jean Le Garrec, Jean-Marie Le Guen, Patrick Lemasle, Mme Annick Lepetit, MM. Bruno Le Roux, Jean-Claude Leroy, Michel Liebgott, Mme Martine Lignières-Cassou, MM. François Loncle, Victorin Lurel, Bernard Madrelle, Louis-Joseph Manscour, Philippe Martin, Christophe Masse, Didier Mathus, Kléber Mesquida, Jean Michel, Didier Migaud, Mme Hélène Mignon, MM. Arnaud Montebourg, Henri Nayrou, Alain Néri, Mme Marie-Renée Oget, MM. Michel Pajon, Christian Paul, Christophe Payet, Germinal Peiro, Jean-Claude Perez, Mmes Marie-Françoise Pérol-Dumont, Geneviève Perrin-Gaillard, MM. Jean-Jack Queyranne, Paul Quilès, Alain Rodet, Bernard Roman, René Rouquet, Patrick Roy, Mme Ségolène Royal, M. Michel Sainte-Marie, Mme Odile Saugues, MM. Henri Sicre, Dominique Strauss-Kahn, Pascal Terrasse, Philippe Tourtelier, Daniel Vaillant, André Vallini, Manuel Valls, Michel Vergnier, Alain Vidalies, Jean-Claude Viollet, Philippe Vuilque.
(2) MM. Jean-Pierre Defontaine, Paul Giacobbi, Joël Giraud, Guy Lengagne, Simon Renucci, Mme Chantal Robin-Rodrigo, M. Roger-Gérard Schwartzenberg, Mme Christiane Taubira.


Députés.



EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,
Aujourd'hui dans notre pays, 53 % des foyers possèdent au moins un animal de compagnie, animaux parmi lesquels on dénombre près de 16 millions de chiens et de chats, selon une estimation récente (FACCO/SOFRES).
Sans préjudice de la loi n° 79-629 du 10 juillet 1976, qui dans son article 9 reconnaît le caractère «d'être sensible» aux animaux appropriés, le statut juridique emportant le plus d'effets reste celui de bien meuble tel qu'il résulte de l'article 528 du code civil, héritage du droit romain relevant de la théorie générale du droit des biens.
Chaque année, le trafic et la commercialisation des chiens et des chats, récemment un peu plus encadrée par l'entrée en vigueur de la loi n° 99-5 du 6 janvier 1999, génèrent des profits considérables. Mais il existe, de façon sporadique ou organisée, certes marginale, en comparaison des volumes financiers précités attachés au commerce des animaux vivants, cependant n'en demeurant pas moins choquant, celui des peaux de chiens et de chats ou d'objets plus ou moins manufacturés en étant issus. Peaux de chagrin, peut-être, peaux de chagrin sûrement! De nombreuses saisies ont mis de tels trafics en évidence, parfois les quantités ne sont pas négligeables, ainsi plusieurs milliers de peaux lors d'un seul contrôle.
En l'état actuel de droit communautaire, où la règle est la libre circulation et commercialisation des marchandises, et du droit interne où le principe applicable est celui exprimé par l'article 1598 du code civil qui veut que «tout ce qui est dans le commerce peut être vendu lorsque les lois particulières n'en ont pas prohibé l'aliénation», rien ne s'oppose donc à la commercialisation, l'importation, l'exportation, la transformation, le transport de peaux ou de fourrures de chiens et de chats sur notre territoire. L'objet de la présente proposition de loi est d'y faire juridiquement obstacle.
Le 9 novembre 2000, le Président Clinton a signé une loi votée par le Sénat américain en juillet 2000, texte interdisant l'importation, l'exportation, la vente, la manufacture, l'offre de vente, le transport et la distribution de tous produits composés de chien ou de chat.
Nous pouvons nous en féliciter et nous en inspirer d'autant plus que la fermeture brutale des États-Unis à ce type de produits pourrait déplacer l'offre asiatique, la concentrant sur l'Europe.
Le 8 février 2001, notre collègue du Parlement européen Eryl McNally a interpellé la Commission dans le cadre d'une question écrite n° P-0359/01 afin de savoir si elle entendait mettre un terme au commerce de fourrures de chiens et de chats. La réponse du commissaire Lamy en date du 8 mars 2001 nous semble éloquente car elle invite implicitement les Etats membres à se saisir de la question et à y apporter les prolongements juridiques utiles; «concernant le fait de savoir si la Commission a l'intention de faire cesser ce commerce, il faut rappeler que la politique commerciale n'est qu'une projection extérieure de la politique intérieure de l'U.E. Selon les informations disponibles, aucun Etat membre n'interdit l'utilisation commerciale de telles fourrures. C'est pourquoi la Commission n'a pas l'intention de proposer une interdiction de l'importation des fourrures de chiens et de chats, qui serait contestée comme étant discriminatoire ainsi qu'un obstacle au principe de traitement national.
L'enjeu porté par ce texte est donc capital, permettant de stigmatiser un trafic indigne sur notre territoire, allant à rebours de la réflexion sur la nécessaire prise en compte juridique de l'évolution de place de l'animal de compagnie dans notre société, il sera aussi moteur de l'affirmation d'un positionnement de l'Union européenne à ce sujet.

PROPOSITION DE LOI
Article 1er

Après l'article L. 214-3 du code rural, il est inséré un article L. 214-3-1 ainsi rédigé :
«Art. L. 214-3-1. - L'importation, l'exportation, le traitement artisanal ou industriel, le transport et la commercialisation de peaux de chiens et de chats ainsi que de tous produits manufacturés en comportant sont interdits.»

Article 2

Après l'article L. 215-14 du code rural, il est inséré un article L. 215-15 ainsi rédigé :
«Art. L. 215-95. - Est puni de six mois d'emprisonnement et de 9147 ¤ d'amende le fait de contrevenir aux dispositions de l'article L. 214-3-1.
« Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2 du code pénal, des infractions au présent article.
« Les agents chargés de constater les infractions mentionnées à l'article L. 214-3-1 peuvent procéder à la saisie de l'objet de l'infraction ainsi que des instruments et véhicules ayant servi à commettre l'infraction.
« Les frais de transport, d'entretien et de garde des objets saisis sont supportés par le prévenu.
« Le jugement de condamnation peut prononcer la confiscation de l'objet de l'infraction ainsi que des instruments et véhicules ayant servi à commettre l'infraction. Il peut également ordonner l'affichage ou la publication d'un extrait du jugement à la charge de l'auteur de l'infraction, personne physique ou morale, dans les conditions prévues à l'article 131-3 5 du code pénal. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:28

Passez à l’action
Neuf moyens faciles d’exprimer votre façon de penser sur la fourrure

1. Shoppez… jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus ! A l’occasion d’une vaste opération shopping, offrez à la cause anti-fourrure une grande publicité gratuite. Accrochez un badge anti-fourrure à votre manteau ou, si, le vison mité de votre tante Irma hante toujours le grenier, dépoussiérez-le et donnez-lui un look tout neuf, à base de peinture rouge et de messages anti-fourrure. Un effet similaire sera produit avec une fausse fourrure maculée de peinture rouge ou une veste en jean customisée de motifs colorés et de slogans accrocheurs.

2. Affichez le message anti-fourrure ! Pour voir les affiches anti-fourrure de PETA, cliquez ici .

3. Affrontez les « Hommes des cavernes » ! Pour faire comprendre à ceux qui portent de la fourrure que leur choix vestimentaire est passé de mode, il n’est pas forcément besoin d’en faire autant que Megan et ses amis, qui, choqués du nombre de personnes non averties portant de la fourrure lors de l’annuelle Rose Bowl Parade de Pasadena, en Californie aux Etats-Unis, ont décidé de passer à l’action. A chaque fois qu’ils voyaient quelqu’un en fourrure, ils hurlaient « Fourrure ! » et le bombardaient d’une rafale de marshmallows. Vous pouvez simplement dire à ces porteurs de fourrure toute la cruauté de leur accoutrement ou leur donner une carte ou un tract anti-fourrure.

4. Collez au sujet ! Utilisez les autocollants anti-fourrure de PETA pour tout décorer, de vos enveloppes à votre sac à main. Nous avons trouvé des autocollants aux endroits les plus inhabituels, comme des postes de péages, des escalators, des cabines téléphoniques, et même des fronts !

5. Diffusez l’exposé sur les élevages d’animaux à fourrure de PETA lors d’une table d’information, à une manifestation ou auprès d’un groupe local de défense de l’environnement. Commenté par Stella McCartney, il fait pénétrer dans les coulisses des fermes à fourrure et y révèle cette souffrance animale faisant du commerce de la fourrure une honte internationale. Pour commander ou télécharger cette vidéo, contactez (en anglais) le département matériel (Merchandise Department) de PETA États-Unis.

6. La rue au pouvoir ! Aidez à faire passer le message en distribuant tracts et cartes anti-fourrure. Cliquez ici pour commander cartes et tracts anti-fourrure et anti-cuir, posters et autocollants.

7. Prenez un abonnement au théâtre ! Symphonies, ballets et autres événements culturels, films compris, font souvent pousser la fourrure sur le dos des gens. Prenez rendez-vous avec un(e) ami(e) et allez distribuer cartes et tracts anti-fourrure à la sortie du théâtre local le vendredi ou (et !) le samedi soir.

8. Donnez des nouvelles ! Rappelez-vous que les paroles s’envolent mais que les écrits restent. Saisissez chaque occasion d’écrire (des lettres brèves mais concises) pour protester et informer sur la cruauté du commerce de la fourrure auprès de vos journaux locaux. Ecrivez aux magazines et aux chaînes de télévision à chaque fois que vous voyez ou entendez une publicité pour la fourrure. Plaignez-vous auprès des grands magasins qui vendent de la fourrure, des salons présentant de la fourrure, et des catalogues (papier et électroniques) de vente par correspondance qui proposent de la fourrure. Certains militants détournent ces ennuyeuses enveloppes T à renvoyer pour recevoir des catalogues pro-fourrure gratuits en y glissant des tracts anti-fourrure et en y inscrivant des slogans, port payé par la compagnie ! Ayez toujours sous la main un stock de cartes et tracts anti-fourrure PETA et glissez l’un de ces documents dans chaque courrier que vous envoyez : règlement de facture, commande…

9. Prouvez votre passion pour la compassion ! Attrapez une pancarte et prenez position sur le trottoir devant la boutique de fourrure locale ou le centre commercial. Une manifestation, c’est aussi bien une personne seule distribuant des tracts qu’une organisée « procession funèbre » en « mémoire » de la fourrure. Les possibilités ne sont limitées que par votre imagination ! Scannez l’historique de notre campagne anti-fourrure pour y découvrir de nombreuses idées de manifestations à succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:29

ce défilé a eu lieu le 28 février 2007

LE DÉFILÉ DE MODE DE CHRISTIAN LACROIX PRIS D'ASSAUT PAR DES FEMMES NUES, MEMBRES DE L'ORGANISATION PETA
Pour diffusion immédiate :
28 février 2007

Contact :
Nadège Loucheux : 06 65 20 94 79
Noémie Ventura : 06 75 24 98 41

Coup d'éclat lors de la semaine de la mode à Paris : une militante anti-fourrure a fait savoir qu'elle « préfère être nue plutôt que de porter de la fourrure ».

Paris – Cet après midi, une femme nue, membre de l'organisation People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), a sauté sur le podium du défilé de mode parisien de Christian Lacroix, organisé dans le cadre de la semaine de la mode, afin de dénoncer l’utilisation de fourrure par ce créateur.

La femme a réussi à passer le contrôle de sécurité de cet événement sur invitation et à enlever tous ses vêtements avant de s'élancer sur le podium du défilé, en déployant une banderole qui disait : « Je préfère être nue plutôt que de porter de la fourrure ».

L'action visait à rappeler à la fois à Christian Lacroix et aux invités qu'il n'y a rien de « tendance » dans la cruauté que représente chaque morceau de fourrure.

Dans les élevages d'animaux à fourrure européens et américains, les animaux passent leur vie entière confinés dans de minuscules cages très sales, dans lesquelles ils deviennent fous avant d'être empoisonnés, gazés, électrocutés ou de se faire briser la nuque. Un reportage vidéo réalisé par caméra caché dans des élevages d’animaux à fourrure en Chine, l'actuel leader mondial de la production de fourrure, montre des animaux dont la tête heurte violemment le sol, toujours conscients – clignant des yeux et haletants – alors qu'ils se font dépecer vivant.

La prise d'assaut du défilé d'aujourd'hui s'inscrit dans la continuité de la série d'actions menées par PETA la semaine dernière en Italie, lors de la semaine de la mode à Milan. Des militants ont été arrêtés alors qu'ils posaient comme mannequins recouverts de faux sang et enchaînés aux portes du principal magasin Burberry de la ville, pour protester contre l'utilisation de fourrure par ces derniers. Mardi dernier, un membre de PETA a interrompu le défilé de Prada, en déployant sur le podium une banderole sur laquelle on pouvait lire un slogan anti-fourrure. Moins de 24 heures plus tard et à peine un mois après que des représentants de PETA États-Unis aient montré des vidéos gores de massacres d'animaux à la direction de Prada, les choses prirent un virage à 180°, quand Murcia Prada annonça qu'elle était « las » de la fourrure et pour la première fois depuis des années, la collection automne – hiver de Prada ne contient que de la fausse fourrure. Lors de la récente semaine de la mode à Londres, PETA Europe a réalisé une publicité éblouissante avec la très célèbre star du R’n’B Jamelia posant allongée et nue, un lapin assis sur son dos.

Un nombre grandissant de grands créateurs n'utilisent pas de fourrure, notamment Ralph Lauren, Comme des Garçons, Stella McCartney et Vivienne Westwood. Lors de la semaine de la mode à New York, PETA États-Unis a financé le défilé du talentueux Marc Bouwer, qui présenta des pièces sans aucune matière animale, utilisant d'extraordinaires matériaux modernes et luxueux, qui ne pourraient pas être reproduits par la nature.

« Tant que des créateurs comme Christian Lacroix continueront d'utiliser de la fourrure, ils peuvent s'attendre à trouver des membres de PETA sur leurs défilés, pour rappeler aux consommateurs que peu importe comment elle est cousue, teinte ou façonnée, la fourrure reste un produit d'une extrême cruauté », déclare la directrice de PETA Europe, Poorva Joshipura. « En ce moment même, il y a des animaux qui sont en train d'agoniser dans des élevages d’animaux à fourrure. Ils vont être gazés, étouffés ou victimes d'électrocution annale, pour la fourrure que Christian Lacroix utilise. Les stylistes créatifs et talentueux peuvent lancer une tendance sans ôter la vie à des animaux ».

vidéo sur la fourrure :

http://www.petatv.com/tvpopup/Prefs.asp?video=pam_anti_fur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:29

Suisse : campagne anti-fourrure. La campagne anti-fourrure, présente sur tous les fronts, est en train de renaître en Suisse et ailleurs. La 1ère Journée Sans Fourrure, inspirée des Etats-Unis, aura également lieu en Europe le 13 janvier prochain. Les vitrines de 4 magasins de fourrure de Lausanne (CH) ont été barbouillées de peinture en début de semaine et partout fleurissent de nouvelles campagnes d’affichage. Les tactiques agressives des années ’80-90, oubliées un temps, reviennent en marge d’une campagne toujours plus forte et active prônant des méthodes plus conformistes telles que l’information et la sensibilisation du public via des stands, des tractages, des sites web, des articles et autres manifestations. On peut voir dans cette résurgence une réponse à la récente omniprésence des fourreurs suisses dans les médias et à leur cohorte de boniments parmi lesquels la fourrure serait un exemple d’écologie et de respect des animaux. Pourtant, un récent sondage du journal 20 Minutes Suisse indique clairement que 75% de la population est pour une interdiction du commerce de la fourrure !

Marques trouvables en Suisse et magasins ne vendant pas de fourrure :
Ackermann
Brigitte Saint Gall
C&A
Camaïeu
Caroll
Décathlon
Esprit
H&M
Helly Hansen
Intersport
J.Lindeberg
Loeb
McGregor
Mango (renouvelle annuellement)
Pimkie
Promod
Schild
Switcher
Vero Moda
Zara

Stylistes ayant renoncé à utiliser de la fourrure :
Calvin Klein
Franck Sorbier
Jay McCarroll
Laure K
Ralph Lauren
Stella McCartney
Tommy Hilfiger
Vivienne Westwood

Arêteront de vendre de la fourrure en 2007 :
Coop
Dosenbach
Mc Gregor
Manor
La Redoute
Peter Hahn

Marques et magasins vendant de la fourrure :
Ausoni
Bon Génie
Damart
Globus
Migros
PKZ
Tally Weijl
Veillon
Voegele

Signrez les pétitons : http://www.borta.org/rubrique.php3?id_rubrique=5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:29

Rejoignez notre communauté internationale anti-fourrure en envoyant directement un email au Président de la République de Chine ainsi qu'à toutes ses embassades, afin de leur demander de voter une Loi interdisant l'odieux traffic. Il vous suffit de remplir, Les emails sont envoyés par le serveur directement aux destinataires.

Comment = votre commentaire qui complètera le courrier type, en français si vous n'écrivez pas l'anglais.
Name = Votre nom
Frist Name = Votre Prénom
City and Country = votre ville et le pays
e-mail address = adresse email.

http://www.oipa.org/campagne/furcatdog_pet...inesembassy.htm

De plus en plus d'artistes ont rejoint la communauté, la plupart ont écrit des chansons anti-fourrure (dont une écrite par Maria Daines interpellant Madona).. On attend que des artistes français se manifestent mais rien malgré des demandes restées sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:30

Lorsque afipa a lançé sa campagne en 2006, des personalitées comme corinne touzet, L foly? cyriel Claire ect...l'ont appuyé. ou sont-elles passées?

la pétition est lancée par une association anglaise "Cornwall Voice for Animals", sous la houlette de Marie Alyce Pollard, qui est également la représentante de l'Organisation Internationale de Défense Animale affiliée aux Nations Unies. C'est admirable que des tas d'artistes se soient joints au mouvement.
Voici un résumé de ce qui a été fait :

- Appel au boycott des JO de Beijing 2008 - voir la page officielle , et signer l'appel au boycott sur des raisons de violiation des droits de l'homme.
http://www.rsf.org/rubrique.php3?id_rubriq...p2293<br>

Campagne Anti Fourrure :
- Voici les artistes qui ont répondu présents à l'appel de Marie Daines de se regrouper pour mettre leurs talents et chanter pour les animaux :
Brian Adams
Jeff Beck
Tony Bennett
Sir Peter and Lady Blake
Steve Buscemi and Jo Andres
Brian Clarke
Phil Collins
Geoff Emerick
Robin Gibb
Dave Gilmour
Eddy and Anne Grant
Jools Holland
Chrissie Hynde
Elton John
Carla Lane
Twiggy and Leigh Lawson
Lulu
Joanna Lumley and Stephen Barlow
George and Judy Martin
Robbie and Flo McIntosh
George Michael
Steve Miller
Adrian and Celia Mitchell
Eddie Murphy
Paul Newman
Stella Parsons and friends
Elizabeth Quinn
Nitin Sawhney
Victor Spinetti
Sarah Starkey and friends
Tracey Ullman
Margo Wickens
Brian and Melinda Wilson

PETA a produit 3 CD dont les bénéfices seront exclusivement reversé et utilises pour lutter contre la fourrure, avec les artistes qui ont participé : Chrissie Hynde, Howard Jones, Indigo Girls, Michael Stipe, Belinda Carlisle, and Good Charlotte. PETA a également organisé divers concerts Rock contre la fourrure avec B-52s, k.d. lang, et d'autres artistes. Paul MacCartney a proposé à PETA de faire un stand pour distribuer des brochures dans ses concerts en tournée.

les top manequins Christy Turlington et Marcus Shenkenburg, l'actrice Kim Basinger et Pamela Anderson, musicians from The Go-Gos, et d'autres ont posés pour la publicité internationale "Je préfère être nue que porter de la fourrure. Peta a convaincu l'agence de manequins Boss Models d'annoncer que leurs manequins ne porteraient plus de fourrures. Peta a reçu les promesses de producteurs de films comme Oliver Stone, Martin Scorsese et Rob Reiner de ne plus utiliser de fourrures sur leurs plateaux de cinémas. Stella McCarney a définitivement banni toute fourrure de ses collections.

Voici d'autres participants à cette action massive :

The Humane Societe of the United States (HSUS) a également lancé une pétition anti fourrure (générale) par laquelle le signataire prend l'engagement de ne pas acheter de fourrures :
https://community.hsus.org/campaign/furfreepledge

ttp://www.antifurcoalition.org

http://www.peta.org/feat-china.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:30

News du 30 octobre 2006 :Topshop soutient la lutte anti-fourrure. Le magasin Topshop d’Oxford Street a franchi un cap ce week-end dans sa lutte anti-fourrure. En partenariat avec la très virulente association PETA, ses vitrines accueillent cette semaine un message militant. Un symbole “fourrure interdite” peint sur la vitrine rappelle que la chaîne n’a jamais travaillé avec des vraies peaux. L’installation des mannequins est encore plus percutante : une silhouette exhibe un manteau fabriqué à partir de nounours et jouets en peluche. Une manière d’énumérer le nombre d’animaux nécessaires à la réalisation d’une seule pièce de fourrure. Topshop a reçu récemment un award Peta pour ses positions anti-fourrure, remis lors d’un événement présenté par Pamela Anderson et Stella McCartney. Son soutien public à PETA aura forcément un fort impact, au moment où les méthodes de cette organisation – des actions commandos dans le milieu de la mode - sont de plus en plus critiquées.

A suivre à la télé, “Lundi Investigation” propose d’ailleurs une émission consacrée aux “Enragés de la cause animale” pour sa centième, ce soir à 23 heures, sur Canal +. J.DLR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:31

Au coeur d'une ferme de renards

Un militant de l'association américaine de défense des droits des animaux PETA s'est fait discrètement embaucher pendant quatre mois dans un élevage situé dans l'état américain de l'Illinois. Y vivaient des animaux à fourrure, notamment 1500 renards, et il a profité de cet "emploi" pour réaliser une vidéo montrant leur détresse et leur trépas.
La créatrice de mode Stella McCartney avait d'ailleurs soutenu cette action.
-
Sans soins

Dans les discours des fourreurs et éleveurs spécialisés, les fermes sont modernes, les cages sont grandes et propres, leurs animaux ne souffrent pas, ne sont ni malades ni blessés, et la mort est douce. Ce n'est pas ce qu'a vu l'enquêteur de PETA. Il a filmé des renards blessés à la patte, à l'oeil infecté ou à l'oreille parasitée qui n'ont pas été soignés jusqu'à leur abattage. Cela parce que leurs maladies n'avaient pas de conséquences sur la qualité de leur pelage.

Cages sales

Il a également été le témoin que les animaux n'étaient pas correctement abreuvés, ce pendant des semaines, les conduisant à s'entre-dévorer pour trouver du liquide. Les ratons-laveurs en étaient réduits à se blottir les uns contre les autres pour tenter de se réchauffer, car ils étaient laissés dans des parcs à l'extérieur en dépit de la neige. D'autres renards étaient devenus fous à force de captivité et étaient agités de mouvements stéréotypiques. Leurs cages étaient d'une saleté repoussante.

Electrocution

L'enquêteur de PETA a aussi filmé la mort des renards par électrocution. Pendant qu'un de ses employés prend l'animal par le cou avec une sorte de perche lasso métallique, l'éleveur lui enfonce une électrode dans l'anus et une autre dans la gueule. Puis il envoie l'électricité : 240 volts. "La plupart du temps, les yeux du renard se ferment tandis que le corps devient rigide. Puis il y a comme un craquement. Parfois des dents cassent et tombent. Souvent l'électrode anale ressort. Quand cela arrive, le renard a des convulsions, se débat et hurle fréquemment" a raconté le cameraman. La mort n'est pas rapide car l'électricité ne passe pas par le cerveau. Il n'y a même pas d'étourdissement et l'animal meurt en fait d'une terrible crise cardiaque progressive.

Douleur

Pour Tom Amlung, docteur vétérinaire : "les animaux ne perdent pas conscience pendant une ou deux minutes. Ce temps semble durer une éternité, et on ne peut qu'imaginer ce que l'animal doit ressentir en expérimentant cette douleur pendant ce temps ; l'électricité parcourt son corps d'un bout à l'autre pendant que la chaleur s'élève à l'endroit des électrodes."

Une fois la mise à mort accomplie, les peaux sont mises d'un côté, les carcasses de l'autre. Elles seront broyées pour être données à manger aux animaux encore captifs.

Poulets de laboratoire

A propos de l'alimentation de ces animaux, l'enquête de PETA a démontré que les poulets destinés à leur consommation ne venaient pas d'élevages traditionnels, mais... d'un laboratoire pharmaceutique. Ils étaient déjà passé par les mains des expérimentateurs. Ces volailles étaient entassées dans des cartons sans espace ni eau. L'investigateur de PETA a vu le fermier mettre les cartons à l'envers sous une bâche dans un coin de la grange, pour qu'ils étouffent petit à petit.

Pendant des heures, ils les a entendu se débattre. Quand le fermier a ouvert les boîtes, tous les poulets n'avaient pas succombé. "Il a forcé les survivants dans le broyeur avec les autres, les pattes en premier, alors qu'ils étaient encore conscients et se débattaient. On pouvait entendre leurs cris par dessus le bruit de la machine. Il souriait parfois quand les protestations finales s'arrêtaient brusquement."



Les MOTS pour le dire

Ce lexique est directement inspiré d'un travail qui a été réalisé, il y a quelques années, par une célèbre militante suisse, Jeanne Marchig, présidente de la Fédération Européenne pour la Nature et les Animaux.

Animaux à fourrure : prélevés dans la nature, il s'agit de lynx, coyotes, martres, visons sauvages, renards, renards polaires, loups, hermines, opossums, loutres, rats musqués, ragondins, écureuils et de bien d'autres encore. Quand ils proviennent d'élevages, ce sont surtout des renards et des visons.

Piège à collet : il attrape l'animal par le cou avec un lacet métallique pour l'étrangler, le soulevant parfois du sol en même temps. La mort est rarement immédiate : l'animal peut mettre plusieurs heures ou plusieurs jours à mourir.

Piège noyeur : il est placé au fond de l'eau pour attraper loutres, castors et rats musqués. La mort n'intervient qu'au bout d'un délai lié à la réserve d'air de l'animal : par exemple un castor peut mettre 20 minutes avant de mourir noyé.

Déchet ou "trash" : mot utilisé par les trappeurs pour désigner l'animal indésirable. Pour un animal dont la peau est utilisable, deux autres se prennent accidentellement dans le piège. Ce sont des oiseaux, porcs-épics, animaux domestiques, lièvres, etc.

Piège à mâchoires : le préféré des trappeurs. Dissimulé dans la neige ou sous un peu de terre ou de feuilles mortes, ses deux mâchoires d'acier se referment sur la patte, le museau ou l'abdomen de l'animal qui se débat et agonise pendant des heures, voire des jours. Que les mâchoires soient avec de vraies dents ou caoutchoutées ne change pas énormément de choses à la douleur ou à la panique de l'animal prisonnier.

Amputation ou "Wring off": l'animal s'ampute la patte prisonnière pour s'échapper, et tente encore plus de le faire si c'est une femelle qui a des jeunes à nourrir. Des études précises sur plusieurs espèces ont montré que c'est en moyenne le cas pour un sur quatre ! Souvent, on a observé aussi des morceaux de dents aux alentours ou dans l'estomac de l'animal car elles éclatent contre l'acier quand il tente de se libérer.

Élevage en batterie : les animaux d'origine sauvage sont confinés dans de minuscules cages en fil de fer grillagé.

Électrocution : introduction d'électrodes dans la gueule et l'anus de l'animal. Souvent effectuée par des "amateurs", elle provoque la paralysie et une extrême douleur car le cœur est placé entre les deux électrodes, mais pas le cerveau.

Gazage : principalement au moyen de monoxide ou de dioxide de carbone, il provoque de terribles souffrances avant que l'animal ne suffoque.

Nombre d'animaux par manteau :12 à 15 lynx / 10 à 15 loups ou coyotes / 15 à 20 renards / 60 à 80 visons / 27 à 30 ragondins / 10 à 15 castors / 60 à 100 écureuils.

Indigènes : On dit parfois qu'il faut laisser subsister le piégeage pour ne pas faire disparaître certaines communautés amérindiennes ou Inuit. Mais en fait, très peu de trappeurs sont indigènes. Ces derniers ne fournissent que 1% des fourrures vendues sur le marché de l'Amérique du Nord.

Extinction : plusieurs espèces ont déjà été menées au bord de l'extinction par le commerce de la fourrure, notamment les grands félins tachetés (à noter qu'ils sont théoriquement tous protégés désormais). Mais d'autres sont menacées à brève échéance. Cols et garnitures diverses : Cinq millions d'animaux (2,3 millions de visons et 2,7 millions de renards, essentiellement d'élevage) se retrouvent dispersés sur des rebords de capuches ou de gants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:31

Enseignes, marques et designers sans fourrure

L’industrie de la fourrure annonce en boucle le "retour de la fourrure". Pourtant, de nombreuses chaînes de prêt-à-porter et des créateurs de mode ont pris la décision de ne pas cautionner ce cruel commerce.

Outre le fait de ne pas acheter de fourrure, une action simple consiste à se vêtir auprès d’enseignes qui n’en vendent pas tout au long de l’année. L’objectif est d’inciter ceux qui font perdurer ce commerce à rejoindre la liste des magasins "sans fourrure".

Liste des enseignes et des marques "sans fourrure" en France :
2xMoinsCher.com
Bershka
C&A
Camaïeu
Caroll
Decathlon
Fjallraven (à partir du catalogue printemps 2007)
H&M
Helly Hansen
J.Lindeberg
La Redoute
Mango (en 2007 - renouvelable annuellement)
Massimo Dutti
McGregor
MIM
Peak Performance
Pimkie
Polo Ralph Lauren
Promod
Pull & Bear
Stradivarius
Zara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:31

Parmi les stylistes qui n’utilisent pas de fourrure, il y a notamment :
Tommy Hilfiger
Laure K
Calvin Klein
Ralph Lauren
Jay McCarroll
Stella McCartney
Franck Sorbier
Vivienne Westwood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:32

sachez reconnaître la vraie fourrure.

La fausse fourrure ressemble souvent à la vraie et il est important de savoir faire la différence. Vous pouvez commencer par poser la question aux vendeurs. Ceux-ci seront sans doute dans l’incapacité de vous répondre, car beaucoup de magasins choisissent des modèles qui leur plaisent, sans se poser la question de savoir s’ils sont confectionnés avec de la véritable fourrure. D’autres magasins sont gérés par leur siège social et n’ont que peu de contrôle sur le choix des produits mis en vente.

Il est difficile pour les professionnels de la fourrure de conquérir de nouveaux marchés. Par conséquent, la fourrure est souvent employée pour fabriquer les cols de certains vêtements et la clientèle jeune est devenue une cible de choix. De plus, la vraie fourrure est fréquemment tondue ou teintée, lui donnant un aspect que l’on peut aisément confondre avec celui de la fausse fourrure. Si vous n’êtes pas certain qu’un article est bien fabriqué à partir de fourrure synthétique, ne l’achetez pas ! L’utilisation de la fourrure ne se limite pas aux articles vestimentaires, elle est également utilisée dans la confection de cadeaux tels que des animaux de décoration, des jouets pour animaux, etc...

D’après « World Animal Net », voici quelques tests simples, dont chaque consommateur pourra s’inspirer pour distinguer la vraie fourrure de la fausse.

Vraie fourrure Fausse fourrure
Le toucher Faire rouler les poils entre un doigt et le pouce. Sensation de douceur et de souplesse, les poils s’enroulent facilement autour des doigts. Les poils sont plus rêches.
La vue Concernant les fourrures faites de poils longs, soufflez sur les poils afin qu’ils se divisent... Elle est souvent composée de plusieurs couches de poils fins, légèrement bouclés. L’ensemble forme une base épaisse, au travers de laquelle les poils plus longs dépassent. La base est en cuir. Structure plus simple, les poils sont souvent de même longueur et de couleur uniforme.
Test de l’aiguille Plantez une aiguille dans la base... Le cuir résiste, l’aiguille traverse difficilement la peau. L’aiguille traverse la base sans grande résistance.
Test du feu Tirez avec délicatesse quelques poils et portez-les au dessus d’une flamme... Brûle de la même manière qu’un cheveu humain, odeur similaire (odeur de corne). Fond comme du plastique, odeur de plastique brûlé. De petites boules de plastique dures apparaissent sur les pointes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:32

Achat éthique

N’achetez jamais de manteaux en fourrure ou de vêtements qui en contiennent (col, écharpe, gants, bottes...). Prenez garde à ne pas acheter d’accessoires en fourrure (jouets pour animaux, sacs, articles de décoration...).

La mode est censée être joyeuse, mais il n’y a rien de gai à porter la fourrure d’un animal qui a été électrocuté, gazé ou qui a agonisé dans un piège. Qu’un vêtement en fourrure vous soit offert ou que vous le possédiez depuis plusieurs années, il véhicule le même message de souffrance et de mort. Si vous possédez un manteau de fourrure, vous pouvez le donner à un centre de réhabilitation pour animaux sauvages. Il pourra ainsi servir utilement à des animaux sauvages orphelins. Vous pouvez aussi nous l’envoyer pour que nous l’utilisions au cours de manifestations anti-fourrure.

Le prix de la fourrure provenant de chats ou de lapins étant très bas, il arrive d’en trouver sur des vêtements bon marchés ou des accessoires, bien que l’étiquetage ne le mentionne pas. Si vous désirez acheter un article en fausse-fourrure, vérifiez bien qu’il ne s’agisse pas de fourrure animale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:32

Des femmes nues prennent possession des podiums parisiens durant la semaine de la mode

Une militante de l'organisation People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) Europe a perturbé le défilé de mode parisien de Christian Lacroix juste après avoir interrompu le défilé de Valentino avec une autre militante nue de PETA Europe. Les deux femmes ont réussi à passer le contrôle de sécurité de cet événement sur invitation et à enlever tous leurs vêtements. Durant le défilé Lacroix, l’activiste s’est élancée sur le podium du défilé, en déployant une banderole qui disait : « Je préfère être nue plutôt que de porter de la fourrure ». L'action visait à rappeler à la fois aux créateurs et aux invités la cruauté que représente chaque morceau de fourrure.

Dans les élevages à fourrure européens et américains, les animaux passent leur vie entière confinés dans de minuscules cages très sales, dans lesquelles ils deviennent fous avant d'être empoisonnés, gazés ou électrocutés ou de se faire briser la nuque. Un reportage vidéo réalisé par caméra caché dans élevages à fourrure en Chine, l'actuel leader mondial de la production de fourrure, montre des animaux dont la tête heurte violemment le sol, toujours conscients – clignant des yeux et haletants – alors qu'ils se font dépecer vivant.

La prise d'assaut des défilés s'inscrit dans la continuité de la série d'actions menées par PETA la semaine dernière en Italie, lors de la semaine de la mode à Milan. Des militants ont été arrêtés alors qu'ils posaient comme mannequins recouverts de faux sang et enchaînés aux portes du principal magasin Burberry de la ville, pour protester contre l'utilisation de fourrure par ces derniers. Mardi dernier, un membre de PETA a interrompu le défilé de Prada, en déployant sur le podium une banderole sur laquelle on pouvait lire un slogan anti-fourrure. Moins de 24 heures plus tard et à peine un mois après que des représentants de PETA États-Unis aient montré des vidéos gores de massacres d'animaux à la direction de Prada, les choses prirent un virage à 180°, quand Murcia Prada annonça qu'elle était « las » de la fourrure et pour la première fois depuis des années, la collection automne-hiver de Prada ne contient que de la fausse fourrure. Lors de la récente semaine de la mode à Londres, PETA Europe a réalisé une publicité éblouissante avec la très célèbre star du R’n’B Jamelia posant allongée et nue, un lapin assis sur son dos.

Un nombre grandissant de grands créateurs n'utilisent pas de fourrure, notamment Ralph Lauren, Comme des Garçons, Stella McCartney et Vivienne Westwood. Lors de la semaine de la mode à New York, PETA États-Unis a financé le défilé du talentueux Marc Bouwer, qui présenta des pièces sans aucune matière animale, utilisant d'extraordinaires matériaux modernes et luxueux, qui ne pourraient pas être reproduits par la nature.

Les maisons de couture et les créateurs qui continuent d’utiliser de la fourrure sont sans cœur et devraient avoir honte. En ce moment même, il y a des animaux qui sont en train d'agoniser dans des élevages à fourrure. Ils vont être gazés, étouffés ou victimes d'électrocution anale, pour la fourrure utilisée par les créateurs de mode de ces collections Les stylistes créatifs et talentueux peuvent lancer une mode sans ôter la vie à des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fourrure   

Revenir en haut Aller en bas
 
fourrure
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Clermont-Tonnerre, Adélaide (de)] Fourrure
» Le commerce de la fourrure en Chine...
» Tutoriel chevelure et longue fourrure.
» Vive la fourrure !!!!
» fourrure rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parlons :: La nature et les animaux :: Parlons fourrure...-
Sauter vers: