AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 fourrure

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:33

Ce site parle de fourrure : http://www.infurmation.com/pdf/psa0101.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:33

News du 5 décembre 2006 : Pourquoi utiliser la fourrure alors que l'opinion s'y oppose ? Quelles sont les tendances ? Bruno Bénédic, consultant auprès de la Fédération des Métiers de la Fourrure, a répondu à vos questions lors d'un chat.
Envoyer à un ami Imprimer cet article

SOMMAIRE

Sommaire
Fausse fourrure
Témoignages
Chat
Vraie fourrure
Interview
Fourrure et mode

Comment peut-on faire pour mettre de la fourrure sans avoir l'air vieillot ?

Bruno Bénédic Il faut pour cela porter des formes différentes, raccourcir les manteaux, mixer les créations en poils avec des matériaux textiles plus modernes et jouer avec les accessoires en fourrure.

Est-ce que la fourrure qu'on utilise est de la fourrure d'élevage ? Quelle est la différence avec la fourrure sauvage?

Il s'agit majoritairement de fourrure d'élevage. La différence avec la fourrure sauvage est qu'elle a une finition plus régulière, un poil plus entretenu mais qu'elle n'a peut-être pas une aussi grosse densité de pelage.

Vous pouvez nous expliquer comment on fabrique un manteau de fourrure ?

En fait, je ne suis pas fourreur. Mais on travaille un vêtement de fourrure comme un vêtement en tissu. On peut d'une part, découper les peaux de façon à reconstituer un pelage animal ou, de l'autre, bien la transformer pour ne garder que la fourrure et perdre ainsi l'identité de la bête.

J'ai hérité d'une toque en poil. Est-ce que je peux la mettre ou est-ce qu'il me faut absolument un manteau pour être à la mode ?

Il faut mettre cette toque ! Le manteau n'est pas nécessaire cet hiver. Pour la toque, veillez par contre à vérifier que la matière n'est pas trop sèche.

Est-ce que la fourrure "équitable" existe ?

Oui, cela existe si équitable signifie ne menaçant pas les espèces naturelles.

Trouve-t-on des vêtements en fourrure pour hommes ?

Bien sûr ! La plupart des marques qui font de la fourrure font des lignes pour hommes même si c'est moins à la mode aujourd'hui. On peut plutôt la mixer avec du cuir ou la jouer en petites pièces : blousons, écharpes, casquettes, gants... Les peaux sont généralement les mêmes, que les créations soient pour hommes ou pour femmes.

Les grandes marques comme la Redoute qui proposent des vêtements en vraie et en fausse fourrures : trouvez-vous cela bien ?

D'abord, La Redoute a arrêté de faire de la vraie fourrure. Ne faire que de la fausse fourrure n'est pas vraiment écologique puisque cela reste des textiles synthétiques issus de la pétrochimie.

Quelles sont les nouveautés côté coupes ?

La tendance peut se diviser en deux types de lignes : les lignes près du corps un peu rétro avec des épaules élargies, des effets redingote et des matières à poils courts. L'autre ligne est plus ronde avec des maxi-blousons, des parkas géantes, le tout dans des poils recomposés ou style renard.

Avez-vous des trucs pour authentifier une fourrure ?

Pour authentifier une fourrure, il faut l'acheter chez un fourreur qui garantit normalement l'origine de sa fabrication et de ses peaux.

Depuis que vous travaillez dans le secteur, comment a évolué la mode et son rapport à la fourrure ?

Il y a eu un rajeunissement des consommateurs, un saut d'une génération. On ne porte pas ce que portait sa mère qui justement ne portait pas de fourrure. On note aussi un rajeunissement des professionnels et donc une nouvelle génération de fourreurs. Enfin, il y a une évolution des coupes, des montages et des mélanges plus hétéroclites.


"Il y a un rajeunissement des consommateurs de fourrure." Photo © Cécile Debise
Ne pensez-vous pas que la vraie fourrure est un vêtement en voie de disparition, qu'on en portera encore dans 10 ans?

Cela fait 10 ans qu'on le dit : le métier est toujours là et la consommation repart ! Aujourd'hui, on voit toujours plus de créations, plus de nouveautés, plus d'envies !

Que pensez-vous des marques et des créateurs comme Stella McCartney qui refusent d'utiliser la fourrure animale ?

Je ne pense que du bien car je suis persuadé qu'il y a de la place pour tout le monde. On peut faire la mode avec ou sans fourrure.

Il ne faut pas se leurrer, la plupart des gens sont contre la fourrure. N'est-ce pas difficile de travailler dans ce milieu ?

Certes, les fourreurs sont toujours suspectés de ne pas aimer les animaux. Néanmoins, je ne suis pas péssimiste notamment si l'on regarde le redémarrage de la consommation de fourrures.

Comment porter une petite veste grise en fourrure ? Je trouve que cela fait toujours trop habillé...

Tout dépend de la tenue qui va avec. On peut la mettre avec un jean et des bottes pour casser le côté trop habillé, par exemple. On peut aussi la faire retravailler en la mélangeant avec du cuir ou de la peau. Il ne faut pas craindre les contrastes et les mélanges.

La fourrure colorée est-elle à la mode ?

Oui, la fourrure colorée est en gros développement chez Lacroix par exemple, mais aussi chez Dolce & Gabbana ou chez Richmond. Elle est teintée monochrome ou polychrome. Les coloris qui arrivent sont plutôt dans les verts naturels et les bleus. Pour les plus excessifs, on peut aller vers les rouges et les violacés.

Qui s'assure que la réglementation est bien respectée par les producteurs ?

La Fédération des Métiers de la Fourrure comme les douanes s'assurent du respect des législations internationales.

On voit de plus en plus de sacs en fourrure. Est-ce que les accessoires en fourrure sont "in"?

Les accessoires en fourrure sont totalement "in" ! Même les entreprises classiques comme Longchamp ou "Un jour un sac" se jettent sur l'accessoire fourrure. En plus haut de gamme, on peut voir des sacs Prada mais aussi des gants, des étuis à lunettes ou encore des bijoux comme ceux de Reminiscence.

Les montres et les bijoux avec de la fourrure : est-ce nouveau ?

C'est nouveau et cela plaît. Cela change aussi des règles traditionnelles du bijou ou de la maroquinerie.

Que pensez-vous de la fausse fourrure ?

Selon moi, la fausse fourrure est dangereuse car polluante. Elle est issue de la pétrochimie et donc difficile à détruire. C'est pour moi un produit anti-écolo.

Que pensez-vous des créations en lapin que l'on voit partout ?

Les créations en lapin sont bien, légères et ont récemment acquis leurs lettres de noblesse. C'est aussi un produit pas cher, accessible qui se prête à beaucoup de créations. On peut le raser, le décolorer, l'imprimer sans aucun problème.

Quelles sont les fourrures à la mode en ce moment ?

Côté mode, il y a un gros plus sur les peaux tâchetées façon panthère, léopard et les aspects très sauvages comme les renards à longs poils, les marmottes. Tous les effets velours sont aussi très actuels comme le lapin Orylag qui ressemble au chinchilla, mais en beaucoup moins cher. Il y a aussi dans la version velours, les nouveaux visons veloutés, très doux et toutes les fourrures rasées.




"Selon moi, la fausse fourrure est dangereuse car polluante." Photo © Cécile Debise
J'ai un manteau en fourrure que j'ai très peur d'abîmer. Comment l'entretenir ?

Le mieux reste de le confier à un spécialiste. La fourrure craint la chaleur donc le spécialiste peut la mettre dans une chambre froide. Il faut aussi veiller à ne pas trop la serrer ou l'écraser contre d'autres vêtements. Il faut la protéger des mites, comme les manteaux en tissus et les lainages. Il faut enfin la mettre dans une housse en coton pour la laisser respirer.

Ne pensez-vous pas qu'on devrait arrêter d'exploiter les espèces rares comme le vison, la zibeline ou le renard argenté ?

Le vison n'est pas une espèce rare. C'est un animal d'élevage. Pour les autres, des quotas existent.

Comment porter la fourrure quand on a 20 ans ?

Il faut trouver des formes sympas : blousons, petits trenchs courts. Là aussi, il faut privilégier les accessoires et pourquoi pas, les couleurs. On peut même prendre des fourrures classiques et pas trop poilues, comme l'astrakan, tout en leur donnant un aspect plus moderne.

Qu'est-ce que l'astrakan ? Est-ce à la mode ?

L'astrakan est de l'agneau qui vient d'Afrique du sud ou d'Asie centrale. C'est très à la mode mais rare car très cher.

Quelle est la fourrure la plus chère du marché ?

C'est la zibeline. Je ne crois pas que ce soit un animal d'élevage ce qui explique son prix. Son origine est principalement russe. Elle est chère car elle dispose d'une densité de poils exceptionnelle tout en étant légère. Il y a aussi le chinchilla, qui a la même densité et la même légèreté. Par contre, il reste plus fragile..

Est-ce que la future interdiction de la fourrure de chiens et de chats par la Commission Européenne (annoncée cette semaine) va influencer votre travail ?

L'interdiction a été très soutenue par la Fédération des Métiers de la Fourrure. Je ne l'ai jamais vu travaillée et je n'en ai jamais vu en France.

Comment expliquez-vous qu'on puisse encore faire de la vraie fourrure alors qu'on a tous les moyens nécessaires pour en faire de la fausse ?

Pourquoi porte-t-on des chaussures à talons alors que l'on peut avoir des baskets très confortables ? On est dans une époque de contrastes. Tout ce qui évoque le luxe, la féminité, la douceur, la chaleur marche encore !


"Je ne porte ni cuir ni fourrure car cela reste des produits sophistiqués." Photo © Cécile Debise
Portez-vous de la fourrure ?

Non, je ne porte ni cuir ni fourrure car je pense que cela reste des produits sophistiqués.

Quel est le vêtement le plus fou que vous ayez vu ?

Des visons montés sur des bandes de mousseline multicolores : ces pièces allient légèreté, transparence et fourrure.

Comment explique-vous qu'il y ait tellement de fourrure cette année ?

Le produit plaît, la mode joue la corde de la sophistication. Les deux se rencontrent... J'ai plutôt l'impression que l'on reste dans la continuité d'une démarche créative mais pas dans une hausse des propositions.

Combien coûte un manteau de fourrure aujourd`hui ?

Tout dépend de la matière, de la coupe et du travail. Un manteau long de vison coûte environ 12 000 euros, une pièce en peau retournée coûte entre 800 et 2 000 euros.

Est-ce que la fourrure se travaille comme les autres matières ?

Oui. Depuis 20 ans, cela se coupe comme n'importe quel textile. On la travaille comme du cuir même s'il y a quelques petites techniques particulières d'assemblage et de finition.

Est-ce que cet hiver on fait dans le total look ou je peux juste opter pour un col ou veste avec une touche de fourrure ?

On retrouve beaucoup de poignets très hauts, de revers, de bordures larges sur des vestes classiques version trench, comme Burberry. Il y a aussi beaucoup de travail sur les cols très larges, sur les épaules ou les boules autour du cou. Les ourlets et bas de vestes sont aussi très riches. Personnellement, je préfère les pièces que l'on peut adapter selon les vêtements. Le total look me semble trop figer et trop compliqué.

Est-ce vrai que la vraie fourrure tient plus chaud que la fausse ?

La vraie fourrure est réellement plus chaude que la fausse. C'est aussi un produit plus souple qui vieillit beaucoup mieux. Ce sont pour ces qualités que les animaux sont convoités.

Quelles sont les espèces qu'on a plus le droit d'utiliser pour faire des habits en fourrure ?

Toutes les espèces protégées par la Convention de Washington : toutes les espèces sauvages tâchetées (léopard, panthère, ocelot), les grands fauves, les grands singes entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:34

News du 18 avril 2003 : La fourrure : le nouveau pacificateur de l'Amérique ?

Par Brenda Shoss

En janvier, j'ai vu la pièce de Broadway « Les producteurs » à l'élégant théâtre Fox de St Louis. J'ai également vu assez d'animaux morts pour remplir une forêt. Des visons descendant jusqu'aux chevilles, des renards roux et brillants et des lynx colorés couvraient les membres des spectateurs. Près de moi, quatre femmes enlevaient leurs manteaux de fourrure dans une chorégraphie parfaite. Je me suis sentie perdue dans leur danse cruelle. J'avais si mal au coeur que je me suis précipitée dans le couloir pour respirer.


Avant de partir, j'ai clamé fort à mon mari : "il faut que je parte, je suis entourée de centaines d'animaux qui ont été électrocutés à travers leurs parties génitales". Mes quatre voisines habillées de fourrure n'ont pas bronché.

Les nouveaux porteurs de fourrure sont partout. Durant un récent voyage à New-York, j'ai remarqué des piétons vêtus de peaux de bête, et cela quel que soit leur niveau social. A ma banque, j'ai vu un homme qui portait un long vison sur son jean, il avait l'air vraiment stupide. Et pourtant, ce retour de la fourrure n'est pas une simple erreur due à la mode, c'est un état d'esprit. Les consommateurs de l'après 9/11 septembre ont le sentiment d'avoir tous les droits et en particulier de profiter pleinement du moment présent. La styliste Nicole Miller a déclaré au magazine Fur World que l'attaque terroriste avait procuré aux consommateurs le besoin d'être rassurés. Apparemment, ces fourrures « de confort » sont le nouveau pacificateur de l'Amérique.

« Autrefois cachées, les fourrures sont maintenant sorties des placards » écrit Susan Phinney dans le journal Seattle Post-Intelligencer. « L'année 2000 a été l'année de tous les records avec des ventes de 1,69 milliards de dollars de fourrure. » a déclaré Keith Kaplan, directeur général du bureau d'information sur la fourrure au New-York Times.

D'un autre côté, les enquêtes montrent que 72 % des consommateurs préfèrent la fausse fourrure, 54 % pensent que les vêtements de fourrure ne sont pas socialement « corrects » et 47% désapprouvent les magasins qui vendent des articles de fourrure.

Les porteurs de fourrure devraient éprouver du remord en voyant un animal sauvage dont le corps tremblant est traversé par l'électricité. Mais la plupart d'entre eux refusent de reconnaître la véracité des films tournés dans les élevages modernes de fourrure. La fourrure est un apparat politique et ceux qui la portent sont déterminés à affronter leurs opposants.

« On ne peut pas parler de fourrure sans parler des opposants » affirme Judie Schwartz dans l'émission de radio Style Matters à Denver. Quand le mouvement anti-fourrure a pris de l'ampleur dans les années 80, les couturiers ont utilisé de la fourrure qui ne ressemblait pas à de la fourrure véritable, en la teignant en orange fluo, rouge vif, vert pomme ou couleur pastel. Les couturiers rasent toujours la fourrure pour imiter le velours. Ils doublent discrètement l'intérieur des vestes, des écharpes, des chapeaux, des gants et des gilets. L'industrie de la fourrure profite des habitudes de consommation illogiques de nos concitoyens. Cependant, un petit peu moins de fourrure représente un petit peu moins de souffrance et de mort.

Les agences, telles la Commission de la Fourrure USA, font croire à un public crédule que « les animaux meurent vite et de façon humaine ». En fait, aucune loi fédérale n'existe pour modérer ce massacre. Les élevages utilisent les moyens les moins chers possibles pour récolter des peaux intactes.

L'électrocution par voie anale est le mode principal d'extermination, comme l'a appris l'enquêteur Matt Rossell pendant son enquête clandestine dans un élevage typique de l'Illinois. Rossell qui avait caché une caméra dans sa ceinture alors qu'il assistait l'électrocution de 500 renards par les parties génitales, tirant chaque animal de la cage par le cou. Dan, le propriétaire de la ferme, enfonçait une tige dans le rectum de l'animal et un fil métallique dans sa gorge. Dan, tout en rigolant, envoyait 240 watt d'électricité à travers le petit corps.

« Dans une électrocution ratée, les renards sont abandonnés à leurs convulsions jusqu'à ce que Dan les reprenne et ré-enfonce la tige dans le pauvre animal recroquevillé de douleur. Et cela encore et encore jusqu'à ce que l'animal succombe à une attaque cardiaque » explique Rossell.

Pour les animaux de petite taille, la méthode bon marché est la suivante : le tueur attrape le cou de l'animal d'une main et la partie inférieure de l'autre, puis il brise les vertèbres d'un coup sec. Un travailleur dans un élevage de Chinchilla en Californie a raconté aux enquêteurs de l'organisation PETA que l'animal est parcouru de spasmes et qu'il donne des coups de pieds durant presque 5 minutes encore, après la rupture du cou.

Certains animaux sont gazés au monoxyde de carbone obtenu à partir de gaz d'échappement non filtré. Les visons, nageurs agiles capables de retenir leur souffle pendant de longs moments, se réveillent souvent pendant qu'on les écorche vifs. Les pièges sont réservés aux animaux sauvages dont l'élevage est impossible. Ces appareils se referment aussi bien sur les chiens, les chats, les daims et tout autre animal sans discrimination ; faisant entre 2 et 10 fois plus de victimes non ciblées.

Un animal sur quatre attrapé par ces pièges s'use les crocs jusqu'à la mâchoire ou se ronge la patte avec les crocs pour pouvoir s'échapper. Les trappeurs écrasent souvent les animaux survivants pour les achever. D'autres les assomment, les noient, les étouffent, leur tirent dessus ou les étranglent.

La Commission de Fourrure USA prétend que « les élevages d'animaux à fourrure sont parmi les plus consciencieux du monde ». Cependant, des enquêtes révèlent des rangées d'animaux faisant les cent pas frénétiquement dans des cages minuscules, infectées d'urines et d'excréments. Certains animaux périssent de déshydratation, de famine ou d'auto-mutilation. Les photographies de Rossell montrent des animaux qui se sont entredévorés et même, un renard qui avait mâché sa patte coincée pour se dégager et atteindre la nourriture.

L'industrie de la fourrure défend ce produit de consommation violent comme ressource écologique. « En nourrissant des carnivores domestiqués des « restes » de la production alimentaire destinée à l'homme « b?uf, poisson, produits laitiers, volailles », les éleveurs de fourrure réduisent l'impact environnemental du secteur agro-alimentaire » affirme la Commission. L'utilisation, par le commerce de la fourrure, de restes de viandes et de produits laitiers, ne fait que soutenir l'agriculture intensive moderne qui nourrit les animaux plutôt que les hommes. Dans le monde, le bétail est 5 fois plus nombreux que la population humaine et ingurgite au moins la moitié des récoltes de céréales. Les aliments utilisés pour engraisser ce bétail pourrait nourrir des milliards de personnes appauvries.

Est-ce qu'une société en mal de réconfort a vraiment besoin de porter des produits d'animaux torturés sur son dos ? Oleg Cassini, Todd Oldham, Calvin Klein, Betsey Johnson, Bill Blass, Stella McCartney, Geoffrey Beene et d'autres célèbres stylistes anti-fourrure ne le pensent pas.

De plus, la fausse fourrure, c'est fabuleux. Si fabuleux que quand ma mère m'a donné une veste en fausse fourrure pour mon anniversaire, j'ai eu peur que les militants ne me prennent à partie. Les matières synthétiques ont la souplesse, le brillant et la chaleur de la fourrure sans être entachées par la cruauté et la mort.


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs :
REVEILLONS-NOUS ! NOUS AVONS TROP DORMIS!

" Ne croyez jamais que quelques individus bien intentionnés ne peuvent pas changer le monde.
En fait, on ne l'a jamais changé autrement. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:35

News du 23 mars 2007 : Prada dit non à la fourrure. La marque de luxe Prada devient la première maison italienne à signer la campagne de la PETA contre l'emploi de la fourrure dans la mode. Pour Miuccia Prada, la fourrure n'a simplement plus sa place et n'est plus tendance. La société italienne, l'un des chefs de file de la mode mondiale, espère ainsi qu'elle pourra influencer les autres grands designers à se passer des fourrures. Prada, qui célébrera ses 20 ans l'an prochain, effectue ainsi un virage à 180 degrés. Lors de la présentation de la collection automne 2007 l'an dernier, la marque avait grand usage de peaux d'animaux. La PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) est une association de défense des droits des animaux militant contre l'expérimentation animale et son commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Lun 9 Juil - 20:35

News du 17 mai 2007 :

J'ai écris cela à quelqu'un de filles TV.

Je suis révoltée par l’attitude des présentatrices de « kawai » et du choix des vêtements qui ont de la fourrure pour la rubrique mode de cette émission. Dans la rubrique mode où les présentatrices de « Kawaï »présentent des vêtements, plusieurs fois, c'est des vêtements avec de la fourrure. Par exemple, un jour, elles ont présenté une doudoune pour le ski avec de la fourrure autour de la capuche. Une des présentatrices décrit le vêtement et j’attends le moment où elle dira "fourrure" ou "fausse fourrure". Malheureusement, j'ai regardé cette émission peu de fois et presque toutes les fois où je l’ai regardé, les vêtements étaient en fourrure. Un jour, elles ont présenté une queue de renard porte bonheur et qui était vendu dans le magasin " Claire's". Je connais ce magasin et je ne savais pas qu'ils vendaient de la fourrure. Je crois que les présentatrices de « Kawaï » ne savent pas qu'on maltraite les animaux pour faire la fourrure parce- que quand elles présentent des vêtements en fourrure, elles sont toujours de bonne humeur, elles rient et elles sourient. Il faut les mettre au courant qu’on maltraite les animaux pour faire la fourrure et qu’il y a de la fourrure de chien et de chat, ainsi elles ne présenteront plus des vêtements en fourrure. Elles vont sûrement dire « oui mais on présente des vêtements en fourrure d’animaux qui ne sont pas en voie de disparition » mais on s’en fiche qu’ils soient en voie de disparition ou pas, ce qui compte c’est de ne pas mettre fin à des vies : Ces animaux veulent vivre, ils ne veulent pas finir en manteaux de fourrure. Donc, peu importe que ce soit des animaux en voie de disparition ou non. Peut importe que ce soit des chinchillas, des léopards ou des loups. Ce n’est pas parce- qu’un animal est moins mignon qu’un autre qu’on va faire des vêtements avec sa peau. Vous aimez les chiens, vous les trouvez trop mignons donc vous ne voulez pas qu’on en fasse des vêtements en fourrure mais vous n’aimez pas les phoques car vous les trouvez répugnants, moches et tout donc vous vous en foutez qu’on en fasse des vêtements en fourrure ??? En montrant des vêtements de fourrure à la télé, les présentatrices de « Kawai » incitent les jeunes filles qui regardent cette chaîne de télé à acheter de la fourrure. Les présentatrices de « Kawai » n'ont pas l'air d'apprécier les animaux car elles sont toujours ironiques quand elles parlent d'animaux. Dans l’émission « Kawai », il y a une rubrique où les présentatrices de cette émission donnent des news insolites du monde entier. Un jour une des news était qu'un homme avait manifesté devant un magasin de fast-food car les poules utilisés pour faire les hamburgers de ce fast-food sont maltraités et les présentatrices riaient en disant cette news, elles se moquaient de cet homme. Pourquoi les présentatrices de « kawai » riaient ? Parce-qu’elles trouve ça drôle qu’on fasse du mal à des animaux ? J’en conclus qu’elles sont méchantes et cruels. Vous trouvez ça bien qu’on fasse du mal à un être qu’ils soit vivant ou humain ? Vous voudriez que quelqu’un tue votre mère ? Violer une amie à vous ? Si un cannibale mange votre enfant ? Et s’il y a un attentat et que beaucoup de gens meurent ? C’est pareil pour les animaux. Les hommes ne veulent pas souffrir et les animaux aussi ne veulent pas souffrir. Les présentatrices de « kawai » trouve ça drôle qu’on fasse souffrir des animaux pour les manger et elles trouvent ça drôle de jeter un chien par la fenêtre. A chaque fois qu'il y a des news qui concerne les animaux, elles se moquent car elles détestent les animaux. Quand il y a eu une news sur une femme qui avait kidnappé un chien et l'avait jeté par la fenêtre de son appartement, au lieu de dire la news de façon sérieuse, car c'est quelque chose de triste ce qui est arrivé à ce chien, elles riaient comme si ce n'était pas quelque chose de tragique. Je suis révolté par l'attitude de ces filles. Rire de quelque chose de triste, c'est cruel. C'est comme si le présentateur d’un journal télévisé annonçait qu'il y a eu un tremblement de terre aux Etats-Unis et qu'il y a eu 14 milles morts et qu'il riait en annonçant cette news, comme si c'était quelque chose de pas sérieux, de drôle. J’espère que les choses vont changer, car c’est bien d’être une fille, de se maquiller, d’aimer la mode, les garçons et toutes les choses des jeunes, car la chaîne de télé s’appelle « filles tv » mais il faut aussi s’intéresser aux problèmes importants et le respect des animaux est un problème important. De montrer des vêtements en fourrure et de le tourner en dérision incite les téléspectatrices de « kawai » à ne pas respecter les animaux et à mettre de la fourrure. J’espère que vous lirez ce mail et ne présenterez plus jamais de vêtements en fourrure dans « kawai ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ines
Admin
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: fourrure   Ven 28 Mar - 23:20

Merci Beaucoup Very Happy


C'est triste totu ce qu'ils font Mad Crying or Very sad Evil or Very Mad


La fourrure est cruel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delire.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fourrure   

Revenir en haut Aller en bas
 
fourrure
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Clermont-Tonnerre, Adélaide (de)] Fourrure
» Le commerce de la fourrure en Chine...
» Tutoriel chevelure et longue fourrure.
» Vive la fourrure !!!!
» fourrure rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parlons :: La nature et les animaux :: Parlons fourrure...-
Sauter vers: