AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 test sur les animaux

Aller en bas 
AuteurMessage
défendre-les-animaux

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: test sur les animaux   Mar 17 Juil - 21:05

Ceci est un article qui parle de la vivisection. Ines, peux- tu me l'envoyer par e-mail et enlève les photos s'il te plaît ? Merci. Je ne peux pas le lire et j'ai eu du mal à le copier- coller parce-que j'avais les yeux presque fermés pour ne pas voir les photos.

Vivisection : cruauté inutile!
Stéphanie Beaudin
2007-5-23


(Ndlr : attention personnes sensibles, certaines images peuvent vous choquer. )

Terrorisés à la seule vue d’une chemise blanche, tremblants de peur, de douleur à cette approche, des milliers d’animaux se font torturer, mutiler, et intoxiquer volontairement par l’homme. Devrait-on tolérer le fait de tester des produits de consommation humaine sur les animaux? De faire souffrir, de terroriser des êtres vivants qui ont eu la malchance de naître sous les mains des scientifiques? Je suis contre cette approche, mais d’autres personnes sont pour, car ils disent que c’est nécessaire si l’on veut avancer dans la science. C’est ce que nous allons voir dans cet article. Je vais aborder les 3 sujets suivants qui démontrent pourquoi je crois que nous devrions cesser les tests sur les animaux: Leur situation, d’autres façons pour tester les produits et enfin des chiffres assez étonnants.
Premièrement , il y a une question que tout le monde se pose concernant la vivisection : Les animaux sont-ils bien traité par leur supérieurs? Les organismes comme PETA (People For The Ethnical Traitements On Animals), affirment que ces animaux vivent l’enfer 24 heures sur 24, tandis que les chercheurs nient totalement ce fait.

En effet, il est prouvé que pendant certains traitements, les animaux sont privés de sommeil et d’oxygène, ce qui crée des crises d’anxiété, des convulsions et des graves problèmes d’otites qui fait que les animaux sont confrontés à des bruits insupportables, d'hypertension et blessures des artères. Les scientifiques ligotent des chiens et des lapins pour les faire fumer de force, et injecte de grandes doses de nicotine aux chevaux. On inflige aussi à ces pauvres animaux d’atroces douleurs, car l’anesthésie n’existe pas dans la vivisection, tous ces tests sont donc fait à froid, à vif.

Paul Vachon, quant à lui, dit que les animaux sont très bien traités, malgré les faits présentés ci-dessus. C’est un vétérinaire depuis plus de 15 ans, et il enseigne maintenant le cours de médecine des animaux de laboratoire. Il mentionne qu’aux prix que les animaux coûtent, ils en prennent soins et sont conscients qu’ils ressentent la douleur. « Les animaux sont traités aux petits oignons » dit-il. Effectivement, une souris coûte 9$, un lapin 75$, et un primate 7000$. Il dit que les laboratoires en 2007 ne sont plus surchargés et qu’au point de vu légal, chaque animal devrait avoir sa propre cage, changée et nettoyée régulièrement. Il a même affirmé qu’ils étaient mieux traités que les humains et que les cas de négligences sont rares ! Peta a complètement nié ce fait, posant des caméras cachées dans ces laboratoires. Les vidéos prouvaient effectivement que les chercheurs battaient, frappaient et sacraient après les animaux qui se débattaient et qui « gémissaient » trop. Alors, s’Il faut le voir pour le croire, il faudrait croire quePETA a raison ? Ou tout simplement se fier à ce que Paul Vachon tente de nous dire ?

Deuxièmement, il existe plusieurs autres façons pour tester des produits autrement que sur les animaux. Voyons ensemble les solutions alternatives :
Le moyen le plus facile serait de vous présentez vous-même au test. En plus de sauver la vie à des milliers d’animaux domestiques, vous recevrez des produits de cosmétiques gratuits et vous ferez un peu d’argent. Les test cosmétologiques s’adresse a toute personne majeure en bonne santé. Comment se déroule le test ? C’est simple. On vous demandera de remplir un document, et on vous appliquera un patch sur la peau pour une durée approximative d’un mois, à changer tous les deux jours en laboratoire. Pour les test pharmaceutiques, les cobayes humains doivent accepter d’ingérer des médicaments divers ou de recevoir des injection contre rémunération. Il arrive parfois également qu’on utilise, pour les tests, de vrais médicaments et des placebos donnés au hasard.

Il existe aussi une technique à la fine pointe de la technologie. Elles ne requirent aucun cobaye, ni humain ni animal. Pour tester l’absorption cutanée et la corrosion de la peau, les essais peuvent être faits sur des fragments de peau isolée. Ou pour connaître les effets mutagènes, faire muter des gènes dans la levure.

Il y a aussi maintenant des logiciels qui ont été développés pour l’analyse des produits que l’on doit employer. S’il existe d’autres façons que les tests sur les animaux, pourquoi ne les utilisons pas ? Tout simplement parce que ça coûte trop chère et que les compagnies veulent sauver le plus d’argent possible.


Troisièmement , je vais vous parler du nombre approximatif des animaux qui sont livrés à la science dans certains pays. Dans les laboratoires publics et privés, un animal meurt torturé toutes les 12 secondes en France, toute les 3 secondes en Europe et toutes les 2.7 secondes aux États-Unis. Ces chiffres sont énormes, mais c’est bien la réalité. Si un animal meurt tout les 12 secondes en France, cela veut dire qu’il en meurt approximativement 3 millions par années et ce, seulement dans ce pays. Ce n’est pas tout. Ces chiffres ne constituent que les animaux autres que les souris, les rats et les oiseaux, qui représentent pourtant 95% des animaux que l’on utilise dans les laboratoires! Donc, si on les compterait parmi ces chiffres, le nombre d’animaux sacrifiés pour la science s’élève non à 3 millions par année, mais à des centaines de millions dans les laboratoires américains.

Pour résumé, les chiffres indiquent que seulement 2591 animaux (1911 rongeurs et 680 lapins) ont été utilisés pour des tests en cosmétiques. Cela montre que peu d’animaux sont sacrifiés pour les cosmétiques, comparativement à ce que les gens pensent. Côté Canada, on dénombre 1.8 millions d’animaux par année qui sont livrés à la science, mais ce chiffre est bien au-dessous du nombre réel. Effectivement, il est difficile de savoir les chiffres exacts étant donné que la majorité des laboratoires ne prennent pas en note tous les animaux qui meurt.

Finalement , si ce texte a réussi à vous toucher et que vous souhaitez faire des actions pour changer les choses, vous pouvez faire beaucoup de petit gestes qui rapporterons grand pour les millions d’animaux en détresse. Vous pouvez par exemple cesser d’acheter des produits testés sur les animaux et plutôt opter pour des produits qui utilisent d’autres moyens. Vous n’avez qu’à regarder à l’arrière du produit et rechercher l’enseigne « Sans expérimentation sur les animaux ». S’il n’y est pas, ça veut dire que le produit est testé sur les animaux. Je mentionne que 4 produits sur 5 sont testés sur les animaux.

Pour aider la cause, vous pouvez également donner des dons aux organismes qui manifestent contre les tests sur les animaux. Vous pouvez également vous présenter aux tests sur les cobayes humains, signez et faire circuler des pétitions, organiser des laves-o-chiens pour la cause. Un peu d’imagination, et le tour est joué !

La «Semaine Mondiale pour la libération des « Animaux de Laboratoire» (SMAL) est l’adaptation francophone des campagnes anglo-saxonnes World Week for Animals In Laboratories etWorld Laboratory Animal Liberation Week aux États-Unis et Lab Animal Week au Royaume-Uni.

Chaque année en avril, mois traditionnellement consacré au supplice des animaux dans les laboratoires, des centaines de groupes locaux, groupements et associations qui luttent à travers le monde contre l’expérimentation sur les animaux organisent des actions tout au long de la Semaine Mondiale. L’objectif de cette campagne est double : dénoncer sans compromis l’expérimentation et la dissection et informer le grand public des sévices que supportent les animaux dans les laboratoires ainsi que de l’inutilité et de la nocivité de ces pratiques barbares et dangereuses.


Document choc sur la vivisection sur ARTEZIA.NET qui a réalisé la présentation suivante...



Textes : Stéphanie Beaudin
Webédition : Kessler Alexandre









--------------------------------------------------------------------------------


Les projets Québecjeunes.com et les Ateliers Clique sur toi! ont été rendus possibles
grâce à une contribution financière du programme Francommunautés virtuelles d'Industrie Canada.





et le soutien de



--------------------------------------------------------------------------------




À lire aussi:

Vous NET pas seul pour lutter contre la cybercriminalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ines
Admin
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: test sur les animaux   Dim 4 Nov - 14:26

Il n'y a pas de photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delire.forumgratuit.org
 
test sur les animaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)
» Test de géographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parlons :: La nature et les animaux :: Des fiches-
Sauter vers: